Home Outils de la réussite L'entretien de recrutement d'un cadre Préparer votre entretien de recrutement

 

Cadre: un entretien de recrutement se prépare.

En entretien de recrutement, il ne faut pas se contenter d’affirmer, il faut prouver !

Il n’y a pas plus efficace que la pédagogie par l’exemple.


Remarque personnelle :

Au cours de mon expérience professionnelle, j’ai vu trop souvent des candidats passer à côté de postes intéressants alors qu’ils avaient toutes les compétences pour le poste.

Pourquoi ?

Tout simplement parce qu’ils ne maîtrisaient pas l’un des actes les plus importants dans une carrière professionnelle, c'est-à-dire l’entretien de recrutement.

L’entretien de recrutement est un Challenge et le candidat doit aborder cet exercice avec un maximum de confiance et de préparation.


1) Introduction


Préparer un entretien d’embauche vous permet de :

  • d’anticiper les situations qui pourront se présenter pour ne pas être pris au dépourvu.
  • d’arriver confiant à l’entretien, et donc être rassurant et intéressant pour votre interlocuteur.
  • d’avoir l’esprit en alerte pour guetter les signes et les informations sur lesquels rebondir.

Les 5 phases d'un premier entretien de recrutement :

Phase 1 : Accueil et présentation: le recruteur ou le consultant situe le cadre de l'entretien, son objectif et sa durée.

Phase 2 : Présentation du poste et de l'entreprise: Le recruteur présente ensuite l'entreprise. Il la situe dans son contexte économique, en donne les chiffres clés et les faits marquants.

Phase 3 : Entretien: questions / réponses: Le recruteur vous invite ensuite à vous présenter et se met dans une position d'écoute pour le faire. Au cours de votre exposé, il va vous poser des questions pour vous faire préciser ou développer certains points de votre parcours personnel et professionnel. S'engage alors un dialogue fait de questions et de réponses successives. Il peut être amené à recadrer l'entretien si nécessaire.

Un bon recruteur ne vous posera que des questions ouvertes ou semi-ouvertes, qui ne vous enfermeront pas dans des réponses téléguidées. Il respectera aussi les étapes et les temps de parole. Il ciblera ses questions sur les critères objectifs et subjectifs définis pour le poste, et tentera de cerner vos réelles motivations.

Phase 4 : Évaluation Candidat/ Recruteur: Le recruteur vous invite ensuite à lui poser les questions qui vous permettront d'évaluer vos chances de réussite dans la fonction. Il doit répondre clairement aux questions portant aussi bien sur le contenu du poste et les tâches à effectuer que sur les conditions de travail.

C'est pour lui le moment de l'évaluation objective et subjective, notamment de votre motivation, et pour vous, celui de l'évaluation de l'intérêt que la société et le poste vous inspirent.

Phase 5: Conclusion de l’entretien : C'est au recruteur de conclure. Il doit définir les étapes ultérieures et les échéances du recrutement.


2 ) Quelles sont les attentes d’un employeur dans un entretien d’embauche ?

L’entretien est la dernière phase d’une procédure de recrutement. C’est presque toujours l’occasion pour l’employeur de prendre la décision finale d’embauche.

Pour un employeur, à quoi sert un entretien ?

  • Compléter son information sur le candidat :
  • expériences antérieures, ses résultats, ses contributions
  • nature des savoir-faire, des connaissances, des capacités, de ses aptitudes relationnelles
  • Découvrir une personne et pas seulement un diplôme, un parcours, des compétences professionnelles. 
  • Évaluer des qualités, un potentiel :
  • rapidité de compréhension.
  • capacité d’écoute.
  • sens de l’analyse, de la synthèse, de l’argumentation, etc.….
  • qualités d’adaptation, de réaction, de maîtrise de soi.
  • rigueur, organisation, méthode,
  • dynamisme, tonus etc.….
  • Expliquer précisément les missions, les tâches à accomplir et vérifier qu’elles conviennent au candidat. 
  • Apprécier son degré de motivation. Vérifier que les conditions de travail conviennent au candidat (disponibilité, trajets …)
  • L’environnement professionnel du poste, les relations transversales, la culture de l’entreprise 
  • Négocier les conditions du contrat (horaires, salaire, primes, statut etc.)
    Ps: un entretien peut être suivi de tests ou d’une mise en situation; il s’agît, dans ce cas, de vérifier plus en avant les aptitudes d’un candidat jugé intéressant.

3 ) Conseils pour planifier l’entretien

Un recruteur vous fixera le plus souvent un rendez vous directement par téléphone, à des heures souvent inhabituelles ou par courrier.
Ne vous laissez pas entraîner dans un entretien téléphonique, votre objectif reste le face à face.
Si on vous demande de fixer le jour et l’heure de votre entretien, prenez position et faites deux suggestions. Si le recruteur vous les impose, acceptez ses dates et ses horaires.
Dans tous les cas, associez toujours le jour et la date (Lundi 23 et non le 23)

L’entretien se déroule en règle générale au sein de l’entreprise, mais les premières rencontres ont parfois lieu ailleurs. Faites toujours préciser l’adresse exacte du lieu de rendez vous (siège, filiale, cabinet de recrutement, bureau de vente, hôtel etc.) ainsi que le mode d’accès. (Cela vous permettra de partir en repérage avant l’entretien)
Notez les coordonnées téléphoniques de la société ou de votre interlocuteur: en cas de problèmes, ils apprécieront votre appel.
La durée de l’entretien est rarement précisée, vous pouvez la demander.
Vous ne devez jamais vous rendre à un rendez vous sans connaître le nom et la fonction de votre interlocuteur.
Connaître sa fonction vous aidera à préparer les arguments …auxquels il sera le plus sensible.
Notez soigneusement toutes ces informations.
Et si vous avez été convoqué par écrit, confirmez par téléphone auprès de l’entreprise.

Ne partez jamais les mains vides.
Préparez et emmener:

  • Vos papiers d’identités.
  • Votre convocation.
  • Le double de votre courrier de candidature et plusieurs CV.
  • Une photo d’identité (utile à certains dossiers de candidatures)
  • les copies de vos diplômes, attestations de stages, certificats de travail etc.
  • Bulletins de salaire de votre dernière entreprise, Bilans annuels (ils peuvent venir à l’appui de vos affirmations, ou prétentions salariales)
  • Des courriers de recommandation (si vous en possédez)
  • Tous documents indicateurs de vos compétences ou savoir-faire (publications, réalisations, résultats, rapports d’activités etc. (ils illustreront concrètement vos propos).
    Ces documents et pièces ne font pas l’objet d’une présentation systématique, mais vous devez pouvoir les présenter si elles sont demandées, ou apparaissent utiles au cours de l’entretien.

4/ Poser des questions en entretien de recrutement

Poser des questions, c’est démontrer que :

  • On s’intéresse au poste et à l’entreprise
  • C'est aussi démontrer un esprit d’initiative et une saine curiosité

En général, la moitié du temps de l’entretien doit être consacré à l’étude du poste et de l’entreprise, l’autre moitié à l’étude du candidat.
Si l’entretien dure deux heures, vous devez disposer d’environ une heure pour obtenir toutes les informations que vous désirez sur le poste et l’entreprise.


 

Primastone un accompagnement personnalisé

Conseils évolution professionnelle cadre - Réalisation bilan et projet professionnels - Stratégie de recherche d'emploi

CV - Lettre de motivation - Entretiens de recrutement - Conseils négociation salaire et contrat - Coaching prise de poste

 
Copyright © 2017 Primastone Consultant. Tous droits réservés. - Mentions légales
Primastone Consultant: Conseils en évolution professionnelle